TEDxToulon : une réussite varoise

tedxtoulon-tedx-toulon

On va encore m’accuser de laisser parler mes origines Ouest-varoises pour rédiger un post élogieux sur une initiative lancée par quelques collègues Toulonnais mais les faits sont là : la 1ère édition de TEDxToulon qui s’est déroulée vendredi 18 octobre 2013 a été un succès. Et quand je dis succès, je parle bien de succès à TOUS les niveaux : une organisation sérieuse, un lieu très sympa malgré les petits soucis de connexion (le confort vaut bien une 3G déficiente) et bien évidemment des intervenants de qualité qui ont respecté le deal de base des TEDx : parler d’innovation et de créativité au sens large, sur de nombreux sujets passionnants (et pas uniquement dans l’univers numérique comme on en a l’habitude dans ce format de conférence).

Nous avons donc entendu parler, entre autres sujets, de réalité virtuelle avec Jacques Delacour, de psychanalyse avec Patrick Roux, d’art et de tradition avec Aymeric Pathier ou encore de design industriel avec Patrick Jouffret de l’agence 360.
Mon coup de cœur va cependant à Félix Marquardt et son intervention intitulée « Jeunes de France, barrez-vous, battez-vous ». Celle-ci faisait suite à la tribune qu’il a cosigné avec Mouloud Achour et Mokless dans le journal Libération. Un appel au départ pour mieux apprécier sa condition de jeune et de Français, et surtout pour mieux préparer son retour. Une bouffée d’air frais dans cette période où le pays semble de plus en plus hostile à sa jeunesse et au désir de réussite de celle-ci. L’une des phrases que je retiendrai de l’intervention de Félix et qui me semble essentielle, est à propos de l’insertion des jeunes dans le monde du travail, thème très cher à nos dirigeants : « La jeunesse, à 20-25 ans, n’a pas envie de s’insérer, elle a envie d’exploser ! »
Rien qu’en la retranscrivant, je me sens bien !

tedx-toulon-complement

En plus d’être une réussite, cette première édition de TEDxToulon marque une fois de plus la capacité d’initiative et d’organisation efficace du secteur varois de l’innovation. Et je ne suis pas peu fier de savoir que c’est dans la discrétion que TEDxToulon a vu le jour alors que c’est en fanfare qu’on annonce un TEDxMarseille depuis deux ans… et que rien n’a vu le jour !

Une belle dynamique varoise

Ce n’est pas un scoop, je n’attends qu’une chose depuis quelques semaines/mois : rentrer « au pays ». Certes, Marseille n’est pas bien loin du Var mais mes compagnons d’exil partagent mon point de vue : difficile de vivre dans une ville de 850.000 habitants et de constater qu’elle est plus immobile en terme d’innovation, de nouvelles technologies ou tout simplement dans l’organisation d’un événement dédié à ces sujets qu’une ville de 166.000 habitants. Ajoutez à cela la nostalgie des balades dans l’Est-Var, du RCT, de la fête de la châtaigne à Collobrières et des chichis de Noune sur le port de Sanary (vous savez, ceux qui ont « le goût du paradis ») et vous comprendrez mon obsession du retour.

Il y a quelque chose de magique dans le domaine de l’innovation et du jeune entrepreneuriat à Toulon : c’est cette sensation de simplicité que l’on ressent dans la mise en route des initiatives et ce croisement des expériences et des générations d’entrepreneurs. Le comparatif que je fais avec Marseille – ville que je ne souhaite pas accabler et dont les professionnels du secteur subissent cette situation plus qu’ils la créent – tient sans doute à cela : la Var a l’avantage d’une politique volontaire des différentes structures impliquées.
C’est n’est pas un constat idyllique : tout n’est pas rose chez les entrepreneurs varois qui rencontrent les mêmes galères et font face aux même doutes que partout ailleurs. Néanmoins, ceux qui les accompagnent, qui les aident, œuvrent pour adoucir ce quotidien complexe d’entrepreneur mais aussi pour créer une véritable dynamique locale et départementale afin de donner plus de poids à toute la filière.

Longtemps, le Var a été cantonné à un rôle secondaire sur la carte de l’innovation et plus particulièrement du numérique et des nouvelles technologies. Coincé entre Marseille et Nice, Toulon faisait office de parent pauvre du secteur. En quelques années pourtant, tant sur la formation qu’avec les structures d’accompagnement de l’innovation et aujourd’hui avec des événements d’envergure, le Var s’est hissé parmi les leaders. Il faut maintenant compter avec les terribles guerriers de la rade !

Je vais donc profiter de cet article pour dire une fois de plus mon respect – et aussi mon amitié – à tous ceux qui font de Toulon et du Var un endroit aussi accueillant pour les acteurs du numérique… et j’espère voir très vite une nouvelle édition de TEDxToulon !

Laisser un commentaire