Pour Citroën, il fait bon être con !

Il fallait que ça arrive : être con est un devenu tellement tendance que même la pub s’empare du phénomène. Il me semblait bien que depuis quelques temps, les débiles mentaux tout droit sortis d’un épisode de Confessions Intimes – ou d’une équipe de foot – n’étaient plus considérés comme des exceptions, des erreurs de parcours dans notre société, mais comme des gens « normaux ». La connerie est donc devenue la norme.

Cette pub pour la DS4 de Citroën me fait peur parce que je connais maintenant suffisamment la pub pour savoir ce que les choix stratégiques et conceptuels représentent. Et encore plus que la pathétique tentative de ringardiser la culture, cette accroche « Brillez autrement » cache selon moi le pire des messages possibles : « Je suis un gros con qui n’a jamais lu un livre mais ce n’est pas grave parce que j’ai une belle bagnole ! »
Je ne comprends pas comment une agence a pu proposer ça et comment une grande marque comme Citroën a pu accepter.

A quand un Lion d’Or pour le team créa Morandini / Ribéry ?

  1. Tu ne comprends vraiment pas comment ? C’est bien l’aboutissement d’années de travail de sape du monde des médias – infos, pub, télé, journaux… – qui tirent la société vers le bas et nous disent que, si on réfléchit trop on est, au mieux, chiant comme la lune, au pire un élitiste qui ne comprend rien à l’âme humaine. Souviens-toi du temps de cerveau disponible, ou de la petite phrase « ne prenez pas les consommateurs pour des cons mais n’oubliez jamais qu’ils le sont ». En gros, ne pas chercher à faire évoluer les gens par des messages qui les poussent à réfléchir ou à faire marcher leur imaginaire, à grandir. Non non, ce qu’il faut c’est flatter la connerie, encourager la médiocrité et les bas instincts du citoyen lambda pour déclencher chez lui le consumérisme compulsif. Tiens, d’ailleurs je crois que certains hommes politiques se sont inspirés de ce modèle pour leur campagne électorale, non ?

  2. Merci de ton commentaire. Je suis rassuré de constater que je ne suis pas le seul à trouver ça affligeant. Espérons que la tendance pourra s’inverser avec le temps.

Laisser un commentaire