Trouver du boulot grâce à Internet

La première chose à dire est sans doute la plus importante : pour trouver du boulot sur Internet, il faut souvent investir un peu. Peut-être trouverez-vous que « investir » est un bien grand mot mais quand on est à la recherche d’un travail, il est fréquent qu’on considère chaque dépense comme un investissement. Et la dépense dont je veux parler aujourd’hui est celle que l’on peut consacrer à l’ouverture d’un compte premium sur un outil de réseautage ou de CV en ligne. Pour le coup, on doit s’intéresser de près au ROI !

On va partir du principe que je m’adresse à ceux qui ne peuvent se permettre qu’un seul abonnement et qui veulent choisir le bon. Je pense à vous, étudiants fraichement diplômés et débarquant sur un marché du travail aussi hostile à votre égard que le videur du VIP Room face à un mec en tongs. Pas vraiment le temps d’attendre et pas les moyens d’investir dans une multitude de supports. Je vais donc tenter de synthétiser au mieux l’offre actuelle et les outils les plus utilisés et les plus performants.

Il y a quelques jours, j’avais une discussion très intéressante avec un collègue graphiste à propos de ces différentes formules payantes qui sont semble-t-il des leviers intéressants pour la recherche d’un emploi sur le web. Parmi les solutions les plus connues, on trouve les réseaux sociaux professionnels dont les deux leaders sont LinkedIn et Viadeo. Pour aller plus loin que leur version gratuite, voici ce que ça donne en terme de prix :

LinkedIn : le prix de départ pour un compte Business est de 24,95$US par mois. On passe ensuite au Business Plus (la solution « recommandée » par LinkedIn) à 49,95$US/mois et enfin le compte Executive à 99,95$US/mois. Chaque compte donne accès à un panel d’options différentes et plus étendues au fur et à mesure que le prix grimpe.
LinkedIn est un réseau vaste et nul doute que les dirigeants des meilleures entreprises y ont un profil. Néanmoins, je trouve que leurs prix sont exorbitants pour des étudiants ou des juniors.

Viadeo : le site propose une formule d’abonnement au mois avec un prix dégressif selon la durée choisie. De 7,95€ pour un mois, on passe à 6,95€/mois pour 3 mois (un règlement de 20,85€), 5,95€/mois pour 12 mois (un règlement de 71,40€) et 4,95€/mois pour 24 mois (un règlement de 118,80€). L’abonnement, quelle que soit sa durée, donne un accès complet aux options premium du site dont la consultation des fiches des membres et la recherche sans restriction.
Avec des tarifs beaucoup moins chers que LinkedIn, Viadeo est la solution que préférerons ceux qui débutent sur le marché du travail. On peut facilement envisager un abonnement sur 3 mois qui permettra de couvrir la période probable – même si elle est un peu optimiste à l’heure actuelle – d’une recherche d’emploi.

Lors de ma conversation avec mon pote graphiste – j’y reviens – nous avons bien sûr évoqué ces outils mais plus que leur prix, nous avons commenté leur utilisation. LinkedIn et Viadeo vous proposent de publier des informations sur votre carrière mais leur objectif est surtout de permettre le réseautage pro. Suivre tel ou tel chef d’entreprise / directeur d’agence / DC / ou tout recruteur potentiel pour tenter de se faire repérer ou mieux, de se faire recommander auprès d’eux via un autre contact. A l’heure de la « recommandation sociale », peut-on mettre en doute une telle logique ?

Je pense que oui !

La recommandation dans le cadre professionnel est souvent un leurre. La « mise en relation » voire le bon vieux piston, même par le meilleur ami du recruteur que vous convoitez, n’est jamais qu’une première étape. Il faut ensuite faire vos preuves et dans le monde de l’entreprise privée, on ne triche pas : vous faites l’affaire ou on vous dira de dégager. D’où ma question : pourquoi investir dans un outil de recommandation alors que vous pouvez miser directement sur un outil d’exposition ?

C’est là qu’arrive le CV en ligne. Et dans ce domaine, le site qui selon moi a apporté un gros plus en terme de qualité, c’est Doyoubuzz. Cette plateforme vous propose de publier un CV online très complet et à la présentation soignée (même dans sa version gratuite) qui mettra parfaitement vos compétences en valeur. Point très important : la possibilité de publier des portfolios avec textes (.doc ou .pdf), images, vidéos, sons et même présentations en ligne. De quoi montrer vos talents en même temps que votre parcours… histoire d’obtenir votre entretien grâce à votre book plutôt que par une obscure recommandation ou un bluff en ligne ! Pas d’amis ou de contacts à suivre, vous ne parlez que de vous : logique quand on cherche un boulot, non ?

Côté prix, Doyoubuzz propose une formule premium a 29,90€ par an. Voici les prestations proposées pour ce prix :

Avant de conclure, je précise que ce billet n’est pas sponsorisé ! C’est important car lorsqu’on parle en bien de quelque chose sur un blog, on peut rapidement être accusé de faire de la pub déguisée… Pas de ça ici !

Donc, pour conclure, je me remettrais dans la peau de l’étudiant tout juste diplômé et cherchant à mettre en valeur ses premières expériences (type stages) sans dépenser une fortune pour sa visibilité. Plutôt que de taper dans LinkedIn (tu y penseras quand tu seras DC chez BETC) et Viadeo, je conseille plutôt la formule premium de Doyoubuzz. Vous pouvez toujours compléter ça par un blog ou un site perso mais le CV Doyoubuzz est un vrai atout pour une mise en avant de vos compétences à moindre coût. Une preuve de la pertinence de ce site ? L’investissement vaut toujours le coût lorsque vous êtes en poste et/ou en simple veille professionnelle.

Et pour votre obsession du réseautage, pensez aux 600 millions d’inscrits sur Facebook… qui est gratuit !

Laisser un commentaire